26 août 2008

Fin du stage européen


Les Italien sont rentrés, les Belges aussi, l'Espagnol doit être perdu en Allemagne et les Anglais font du tourisme à Paris. Le stage est bel et bien fini.

Et quel stage. On a terminé en beauté avec quatre scènes jouées dans les recoins de Saessolsheim. Si on reprend dans l'ordre: Le songe d'une nuit d'été joué dans le parc de jeux par un Belge, deux Italiennes et un Français, un mélange de théâtre de texte et de mouvement, de passion italienne et d'auto-dérision belge.



La suite , c'était Turrando, le plus gros groupe composé de Belges, Anglais, Grecs, Chypriotes et Italiens qui ont créé cette histoire tirée d'un opéra de Puccini dans une cour de ferme. Ça devait être tragique et ça a terminé burlesque, je crois qu'ils s'étaient assez pris au sérieux et qu'ils voulaient faire autre chose, se détendre un peu.



Après , c'était notre groupe francophone , mais international puisque Belge, Italien et Français, qui a fait un extrait des Femmes savantes. Situé devant un beau lieu en deux parties (devant la cour puis dans la cour), c'était simple et juste idiot comme il fallait.


Et pour le dernier, pas de photo, l'appareil étant tombé par terre, et c'est un peu dommage pour ce groupe composé d'une Anglaise, d'un Espagnol et d'une Italienne qui ont repris un poème de Calderon, La vie est un songe. Pour le comprendre, il faut imaginer un vieux lavoir, des bougies, beaucoup d'eau, un texte en espagnole et du mouvement. Visuel et sonore.

Et c'est fini, après une heure et quart de spectacle, c'était la soirée de fin.
Encore un grand merci aux participants qui ont donné beaucoup d'énergie dans ce travail et à bientôt.

1 commentaire:

p a dit…

Je suis bien arrivé à l´Espagne. :-)

Annuaire Blog